Le soin rituel rebozo – Le cadeau idéal du post-partum

Le post-partum est une période spéciale où la jeune mère mérite une attention particulière. Elle vient de naître, tout comme son bébé. Après 9 mois de grossesse, elle a traversé le vortex de l’accouchement. Elle s’est ouverte physiologiquement comme émotionnellement. Le souvenir de l’accouchement peut être bouleversant de manière positive ou négative.  Afin de trouver ses repères dans le nouveau monde de la maternité, il existe un merveilleux outil qui s’appelle le soin rituel rebozo provenant directement du Mexique.

Au centre de ce soin, nous retrouvons des éléments qui font beaucoup de bien à la jeune mère comme la chaleur, l’ambiance cocooning, la lenteur, l’enveloppement, la douceur et…

…Le rebozo

Le rebozo est une écharpe originaire du Mexique. Il est tissé traditionnellement à la main. Au Mexique, il a de multiples fonctions : vêtements, portage, soin. Grâce à son tissage, sa forme, ses vertus, les sages-femmes traditionnelles l’utilisent depuis longtemps pour différents soins féminins.

Le soin rituel

Traditionnellement, au Mexique, ce soin est donné à la jeune mère une à trois fois dans les jours suivants l’accouchement, tout en suivant les coutumes et pratiques mexicaines.

En France, ce rituel a été légèrement adapté à notre culture et à nos conditions européennes. A domicile ou dans un espace adapté, il est donné par deux praticiennes durant 3-4 heures.

Le soin rituel rebozo a plusieurs objectifs. Il donne indéniablement un réconfort physique pour le corps postnatal. Il détend les muscles, caresse et réchauffe la peau. Il aide à éliminer des toxines. Mais il va au-delà du bien-être corporel. Il symbolise la fermeture après l’ouverture intense de l’accouchement. Il ferme le chapitre de la grossesse, de la naissance (de la vie sans enfant) et ouvre l’espace pour l’épanouissement maternel. L’effet bénéfique se ressent sur le plan physique comme émotionnel.

L’ambiance

Afin d’assurer la détente physique et mentale, l’ambiance cocooning domine. Tout le soin se déroule dans des pièces bien réchauffées, de préférence, sous une lumière tamisée. Les pièces sont décorées à l’aide des bougies, des guirlandes, des pétales de roses.

Le déroulement

Avant de commencer, la jeune mère découvre le lieu de son soin. Si c’est à son domicile, elle découvre les décorations et l’ambiance chaleureuse. Elle s’installe avec les praticiennes afin d’échanger quelques mots, parler de l’objectif du soin et déguster une infusion préparée au préalable avec différentes herbes. L’hydratation sera très importante tout au long du soin vue la transpiration provoquée par la chaleur.

Le soin rituel rebozo se déroule en 4 étapes :

  1. Le massage à quatre mains : le soin commence par un massage d’environ 45 minutes de la tête aux pieds. Il s’agit d’un massage lent, intuitif, de bien-être à l’huile végétale naturelle. Il se fait à quatre mains de manière asymétrique la plupart du temps. Tandis que le cerveau est capable de suivre, anticiper les mouvements symétriques de deux mains, il se déconnecte complètement quand il s’agit de quatre mains asymétriques. Lâcher-prise garanti !
  2. Bain d’infusion d’herbes : le soin continue dans une baignoire (tente de sudation ou équivalent) couverte et décorée. Après avoir confortablement installée la jeune mère, une praticienne verse tout doucement l’infusion d’herbes chaude sur son dos. La fermeture de cet espace est d’autant plus importante que la vapeur doit rester à l’intérieur afin d’assurer la chaleur constante. La femme peut ainsi en profiter pendant une trentaine de minutes.
  3. La sudation : en sortant du bain, les praticiennes s’assurent que la jeune maman soit couverte très chaudement afin de toujours garder le même niveau de chaleur. Toute couverte, elle s’installe par la suite sur l’espace de massage et on la recouvre par d’autres couvertures pour créer une température propice à la transpiration. Elle reste ainsi sous cette étuve pendant une trentaine de minutes.
  4. Le serrage : le soin se termine par le serrage de rebozo à 7 points : tête, épaules, côtes, hanches, cuisses, mollet, pieds. Les praticiennes enveloppent le corps à ces 7 points à l’aide des rebozos et commencent à serrer en fonction du ressenti de la femme. Elles gardent le serrage pendant quelques minutes, puis le desserrent tout doucement procurant ainsi une sensation de contention et de relâchement très agréable.

Les questions pratiques

S’agissant d’un soin post-natal, la question de la garde du bébé se pose bien évidemment. Pour que la femme puisse profiter au maximum de ce soin, il est nécessaire qu’une tierce personne (le père, la grand-mère etc) soit présente. En cas d’allaitement maternel, la jeune maman peut proposer le sein avant le soin, mais aussi entre chaque étape. Le but est de satisfaire au mieux les besoins de la maman, ainsi que ceux du bébé.

Il est important que la maman n’ait aucune charge mentale avant, pendant et après le rituel. Si le soin se passe à domicile, tout est installé, puis rangé par les praticiennes. Il est fortement recommandé que (au moins) ce jour-là la jeune mère n’ait aucune occupation ou tâche autre que son bébé et elle-même.

Pour recevoir le soin à son domicile, la femme n’a besoin d’aucun matériel, si ce n’est de certains objets qui se trouvent naturellement à la maison (des serviettes, casseroles, mugs etc).

Idéalement, il vaut mieux attendre 6 semaines après l’accouchement et/ou la fin des saignements avant de recevoir le soin.

Ton accouchement date d’il y a plusieurs mois, voire années. Ou tu n’es peut-être même pas (encore) maman. La bonne nouvelle est que tu peux en profiter à tout moment de ta vie. Si traditionnellement, au Mexique, le soin se pratique plutôt en post-natal, la version française a été pensée comme un rituel pour les grands moments de la vie : un anniversaire, une étape importante de la vie et, bien sûr, le post-partum (dont la durée est variable pour chacune).

En cas d’allergies ou de problèmes de santé, il faut prévenir les praticiennes pour adapter le soin, si possible.

Comment (s’)offrir le soin rituel rebozo ?

En France, on trouve de plus en plus de praticiennes, dont beaucoup de doulas. Il existe quelques annuaires non-exhaustifs, il vaut donc mieux faire une recherche par mot-clé sur Internet selon les secteurs géographiques.

Il est évident que c’est un cadeau idéal pour une future/jeune mère. Le père, les copines, les collègues, la famille peuvent te faire cette belle surprise. Mais tu peux aussi le demander sur ta liste de naissance.

Une gigoteuse supplémentaire est toujours pratique, mais une maman qui s’épanouit pleinement de sa maternité est le plus beau cadeau pour toute la famille.

Pour plus d’infos dans le secteur (proche) Val d’Oise, clique ici.

Pour plus d'infos, d'articles et d'idées

Suis-moi sur les réseaux sociaux ou contacte-moi!